You are currently viewing Peut-on se reconvertir après un licenciement ?

Peut-on se reconvertir après un licenciement ?

Accueil > Peut-on se reconvertir après un licenciement  ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La réponse est un grand oui ! Parlez-en autour de vous. Avec vos amis, la famille… Nombreux seront ceux qui vous avoueront avoir été licenciés au moins une fois durant leur carrière professionnelle. Et parmi eux, vous en trouverez beaucoup qui vous diront « Cela a été une chance pour moi. J’ai trouvé un meilleur travail ». Certains profitent même cette occasion pour se reconvertir avec succès dans un autre domaine d’activité… pour être plus heureux.

Se reconvertir après un licenciement : par où commencer ?

Un licenciement, voulu ou non, peut être une véritable opportunité pour réorienter sa carrière professionnelle.  Il peut y avoir plusieurs raisons à ce choix : besoin de changer de métier, inaptitude physique, réaliser un projet personnel, faire évoluer sa carrière…

Si vous êtes ici, c’est que vous avez déjà en tête d’avancer professionnellement, et ça c’est une très bonne chose, car la toute première étape pour changer de métier et commencer une reconversion professionnelle après un licenciement est sans doute la plus importante, c’est de tourner la page !

Ne vous enfermez pas dans l’échec que pourrait représenter ce départ souvent subi, mais au contraire servez-vous de toute l’expérience acquise pour rebondir, plus haut et plus loin. Posez-vous la question de la raison de votre licenciement. En dehors du fait que ce n’était peut-être pas de votre faute, il est aussi possible que votre motivation et votre implication n’étaient plus aussi fortes que lors de vos premiers jours dans l’entreprise. Si c’est le cas, bonne nouvelle : c’est que vous aviez déjà besoin de changements. Ne vous enfermez pas dans le passé et tournez-vous vers le futur.

La seconde étape est tout aussi primordiale. Il va falloir définir un nouveau cap.

Soit vous avez déjà réfléchi à votre reconversion professionnelle, soit vous n’en avez aucune idée. Dans le second cas, pas de panique. Le plus simple reste de faire un point sur ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. Dressez une liste de vos attentes professionnelles. Quel salaire souhaitez-vous ? Combien d’heures de travail ? En présentiel ou au bureau ? Salarié ou indépendant ?
Appuyez-vous sur votre expérience passée pour bien définir quel sera votre prochain but. À vous de bien cibler votre objectif pour bien réussir votre reconversion. Un bilan de compétence pourra vous permettre de vous situer et de voir de quels types de formations vous pourriez avoir besoin, car oui, pour vous reconvertir, vous aurez très certainement besoin d’une (ou plusieurs) formation(s) de mise à niveau ou pour obtenir un diplôme parfois indispensable pour décrocher un nouveau travail. Visez les secteurs porteurs qui offrent de vraies opportunités professionnelles.

Se reconvertir : les avantages d'un licenciement

Et oui ! Les avantages d’un licenciement sont non négligeables lorsque l’on souhaite se reconvertir. Pour les volontaires au départ, c’est même avec le licenciement économique et la rupture conventionnelle, l’une des meilleures options pour votre projet professionnel. Un conseil : évitez à tout prix la démission qui ne vous offrira quasiment aucun avantage.

Du temps

Second avantage du licenciement pour se reconvertir : du temps ! Profitez au maximum de votre période de chômage pour avancer dans votre reconversion. Formez-vous, rendez-vous dans des salons professionnels, commencez à prospecter, faites jouer votre réseau de relations… ne restez pas oisif et profitez de ce temps où vous êtes indemnisé par Pôle Emploi, pour faire avancer votre projet. Attention, la durée de prise en charge par l’assurance chômage peut varier selon le nombre de mois que vous avez cotisé. Ne vous laissez pas surprendre, car le temps passe vite.

Un accompagnement

Autre avantage d’un licenciement : vous n’êtes pas seul.
Se lancer dans une reconversion peut paraître compliqué, mais en réalité pas du tout ! Car vous êtes accompagné. N’hésitez pas à solliciter votre conseiller Pôle Emploi pour faire un bilan de compétence, pour vous informer sur les démarches administratives ou pour lui demander une formation.
Sur ce dernier point, n’hésitez pas non plus à contacter directement les centres de formation qui connaissent toutes les ficelles permettant d’obtenir des financements et qui pourront également vous aider à monter un dossier solide pour convaincre votre conseiller Pôle Emploi. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’oubliez pas de montrer que vous êtes motivé et que l’objectif que vous visez est réalisable et surtout qu’il existe de nombreux débouchés d’emploi.

Gardez bien en tête qu’un licenciement n’a rien de honteux. C’est vrai qu’il est souvent subi, en revanche se reconvertir est un vrai choix qui n’appartient qu’à vous. Tournez vite la page de la déception d’avoir perdu votre emploi, pour vite vous focaliser sur l’étape suivante : être heureux dans votre nouveau travail.

Pour bien réussir votre reconversion, M2i formation diplômante vous propose de nombreuses formations dans des secteurs qui recrutent ainsi qu’un accompagnement personnalisé. N’hésitez pas à contacter nos conseillers.