Se reconvertir dans le tertiaire, c’est avoir le choix !

Se reconvertir dans le tertiaire, c’est avoir le choix !

Accueil > Se reconvertir dans le tertiaire, c’est avoir le choix  !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Lorsque l’on parle de reconversion, se pose forcément la question de savoir dans quel domaine d’activité se lancer. Si bien entendu, ce choix doit rester motivé par vos envies personnelles, il sera sans doute plus facile pour vous de vous reconvertir dans le secteur tertiaire. Et peut-être même que vous y étiez déjà ! Se reconvertir dans le tertiaire vous offrira beaucoup plus d’avantages que dans les autres secteurs.

Je veux me reconvertir dans le tertiaire, mais, le « tertiaire », c'est quoi ?

La question est légitime. Beaucoup de personnes travaillent dans un secteur économique sans même savoir auquel il correspond. Il existe trois grands secteurs de production : le primaire, le secondaire et le tertiaire.

– Le primaire regroupe toutes les activités qui exploitent les ressources naturelles : agriculture, élevage, pêche, extraction minière…

– Le secondaire est le secteur de la « transformation ». Il s’agit généralement de toutes les activités industrielles manufacturières, de constructions…

On peut y classer des industries très variées, de l’agroalimentaire à l’aéronautique, en passant par l’industrie textile, l’énergie ou le BTP.

– Enfin, et c’est le secteur qui nous intéresse ici, le secteur tertiaire, qui regroupe toutes les activités dites de « service ». On peut la sous-diviser en deux catégories.

Le tertiaire marchand : commerce, informatique, activités financières, service aux entreprises ou aux particuliers, hôtellerie, restauration, communication…

Le tertiaire non marchand : administration publique, enseignement, santé…

Concernant le secteur tertiaire, il y a un chiffre intéressant à retenir. En 2015, 56 % de la richesse totale créée en France l’a été par le tertiaire marchand et 23 % par le tertiaire non marchand… soit 79 % pour l’ensemble du secteur !

Un chiffre qui met en avant la puissance économique du tertiaire et là où il y a de l’argent, il y a généralement de l’emploi.

Se reconvertir dans le tertiaire, quels avantages ?

Il existe au moins trois raisons de vouloir se reconvertir dans le tertiaire que nous allons détailler ici.

Un secteur largement majoritaire qui embauche

L’une des raisons pour laquelle celles et ceux qui veulent se reconvertir le font dans le tertiaire sans même s’en rendre compte, c’est que ce secteur prend très largement le pas sur les deux autres. En France, selon l’INSEE en 2016, presque 76 % des travailleur(se)s exercent une activité dans le tertiaire. Très loin, le secondaire et ses 21 %. Pour le secteur primaire, c’est seulement 3 %. Il est donc facile de comprendre que la plupart des emplois sont aujourd’hui dans le secteur tertiaire. Il faut également garder à l’esprit qu’avec l’automatisation de certaines tâches dans les industries et la montée en puissance de l’intelligence artificielle, le secteur secondaire recule chaque année au profit du tertiaire.

Un exemple simple pour bien comprendre ce phénomène est celui du travail à la chaîne. Là où il fallait, il y a quelques décennies, une ou plusieurs personnes pour réaliser une tâche, certaines industries aujourd’hui vont préférer sous-traiter à une entreprise du tertiaire pour développer l’automatisation de cette même tâche avec des développeur(se)s informatiques.

Se reconvertir dans le tertiaire, vous offrira donc plus d’opportunités professionnelles.

Le secteur tertiaire, c’est avoir plus de diversité dans son choix professionnel

Se reconvertir dans le tertiaire, c’est aussi avoir plus de possibilités. On l’a dit, le secteur tertiaire regroupe de très nombreuses activités différentes.

Tourisme, hôtellerie, communication, immobilier, enseignement, informatique, administration, finance, commerce… vous avez le choix ! Selon la reconversion que vous envisagez, le tertiaire vous proposera sûrement un métier qui vous intéressera et surtout, qui vous motivera.

En ce moment, les métiers qui embauchent dans le tertiaire sont ceux de la comptabilité, de l’informatique, de l’assurance et des ressources humaines. Mais ce ne sont pas les seuls.

Physiquement, le tertiaire est (en principe) moins exigeant

Contrairement aux métiers du primaire ou du secondaire, le tertiaire a cet avantage non négligeable d’être moins exigeant physiquement. Si vous avez travaillé de nombreuses années dans une usine, dans l’agriculture ou dans la construction, vous reconvertir dans le tertiaire vous apportera une amélioration considérable de vos conditions de travail. Pour celles et ceux qui souhaitent se reconvertir à quelques années de la retraite, cela peut être une excellente idée.

Mais attention, si la majorité des métiers du tertiaire sont effectués derrière un bureau, d’autres peuvent demander des aptitudes physiques importantes. C’est le cas par exemple de certaines activités qui peuvent demander d’avoir à manipuler des produits très lourds, à rester debout toute la journée ou à travailler dans des conditions difficiles.

Mais comme on l’a dit ci-dessus, le secteur tertiaire est tellement vaste que vous trouverez forcément votre bonheur.

Vous le voyez, se reconvertir dans le tertiaire vous donnera plus de garanties de réussir votre reconversion et surtout de retrouver un emploi. La seule condition est de bien déterminer à l’avance une branche d’activité dans le secteur tertiaire avant de vous lancer.

bannière blog formation diplômante

M2i Formation Diplômante propose de nombreuses formations pour se reconvertir dans le tertiaire et peut vous aider dans vos démarches.