Le Plan de Sauvegarde de l'Emploi
(PSE)

Accueil > Financement > Le PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi)
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Lorsqu’une entreprise en difficulté financière comporte plus de 1000 salariés, elle a l’obligation d’indemniser les personnes dont le poste est supprimé à hauteur de leur salaire habituel, durant une période déterminée qui s’étale sur une période de 4 à 12 mois (durée légale). Cette période s’appelle le congé de reclassement. Le salarié continue donc d’être rémunéré par l’entreprise, mais il n’est plus en poste.

Budget Formation

Budget Formation

L’entreprise doit également fournir une enveloppe destinée à financer les actions de formation du salarié licencié, afin de favoriser son employabilité. Le budget alloué peut varier en fonction de l’objectif de la formation, simple montée en compétences ou reconversion totale, en fonction de l’âge du salarié, les seniors étant généralement privilégiés, voire en fonction du statut du salarié (cadre, agent de maîtrise…).

Accompagnement

Accompagnement

Le salarié est accompagné par un cabinet externe afin de construire son projet. Cet accompagnement démarre en amont du licenciement, pour « préparer » le salarié à son départ, puis il se poursuit jusqu’à la fin du congé de reclassement. Le salarié doit avoir concrétisé son projet (formation, nouveau poste, création d’entreprise) avant la fin du congé de reclassement. Si ce n’est pas le cas, le salarié entre chez Pôle Emploi sous le statut de demandeur d’emploi classique.

Découvrez tous les parcours éligibles au Plan de Sauvegarde de l'Emploi

Vous souhaitez plus d’information sur les possibilités de financement de votre formation ?

Fermer le menu